mamp mac apache

Tutoriel : Installer son site WordPress en Local avec MAMP

Hello, dans ce post on va voir comment mettre WordPress en Local. C’est pratique pour travailler dans des conditions optimales avant l’achat de ton hébergement. Et aussi ça te permet de faire des tests en réel au lieu de le faire en live quand ton site est en ligne et qu’il a des visites importantes chaque jour.

 
Il y a un petit coup de main à prendre pour installer son environnement mais c’est très accessible après 2, 3 répétitions.

Comme tu dois le savoir WordPress est un CMS codé en PHP et fonctionne avec une base de données SQL. Pour gérer cette base de données on utilise phpMyAdmin qui est une application Web de gestion pour administrer facilement les BDD MySQL.
Du coup on va développer en local pour faire tout ce qu’on à faire et c’est comme si on bossait directement en prod sauf qu’on est en local et que ton URL sera celle-ci http://localhost:8888/.

Pour ça on va utiliser MAMP (= Macintosh, Apache, Mysql and PHP) qui est un logiciel qui te permet de lancer un serveur web local sur Mac OS X et maintenant sur Windows.

Je t’invite à aller sur https://www.mamp.info/en/ pour télécharger ton nouveau jouet.

mamp wordpress local

Ensuite choisis bien Mac Os X ou Windows…

mamp downloads

Prends le temps d’installer ta nouvelle application sur ta machine.

OK, il va y avoir deux choses à traiter en parallèle : Récupérer le CMS WordPress et créer une base de données avec MAMP.

Donc je te propose que l’on s’occupe de WordPress et donc rendez-vous sur https://wordpress.org/.
Tu peux télécharger les fichiers de la dernière version de WordPress en anglais directement en cliquant sur le bouton bleu ou bien, juste en dessous dans l’encart jaune tu peux le récupérer en Français pour plus de confort dans ton tableau de bord.

MAMP local WordPress

wordpress

Une fois que ton dossier .Zip WordPress est bien téléchargé (je le glisse directement sur mon bureau.)

1) dézippe-le
2) Crée un nouveau dossier, dans l’exemple je l’ai appelé : Bosser en local

MAMP local wordPress

Ouvre le fichier WordPress que tu as dézippé ouvre ton nouveau dossier Bosser en local et transfert tous les fichiers de WordPress dans le nouveau dossier Bosser en local. Donc un petit Ctrl + A et un petit drag and drop.

Pourquoi pas le grader dans le dossier, c’est pareil ? Pour personnaliser ton projet et pas partir dans tous les sens avec des termes génériques comme WordPress etc…

MAMP transfert wordpress

Du coup ton dossier et vide tout, ensuite tu peux supprimer le dossier WordPress.

mamp local wordpress



Pour WordPress on est bon.

On va revenir du côté de MAMP pour créer la base de données de ton projet.
je te laisse ouvrir l’app que qui est dans ton launchpad ou que tu as mis sur ton dock. Ca va ouvrir un poste de contrôle gris.

mamp mac os x

On va commencer à manipuler la machine en démarrant les serveurs. Clique sur Démarrer les serveur. Le bouton devient vert et les serveurs Apache et MySQL deviennent verts eux aussi signe que les serveurs sont allumés.

mamp démarrer les serveurs

En démarrant les serveurs tu vas ouvrir le tableau de bord de MAMP sur ton Localhost. Et va dans la rubrique Outils et sélectionne phpMyAdmin dans le fichier déroulant.

mamp php my admin

Dans phpMyAdmin clique sur le lien Bases de données (1er onglet du menu).

php my admin creation base de donnees

Nomme ta BDD comme tu le sens dans l’exemple ce sera newbase.

phpmyadmin nom de la base

Ensuite choisis l’interclassement ou pas, dans l’exemple j’ai sélectionné l’utf 8 unicode ci car il ne transforme pas les lettres avec accent et les caractères spéciaux en truc chelous.

phpmy admin utf8 interclassement




Enfin tu peux cliquer sur le bouton créer.

base de donnees wordpress

Ta BDD est créée ! Tu peux le vérifier car elle a été ajoutée dans la liste à gauche de ton écran.

base de donnees

Ensuite retourne sur ton bureau et va cliquer sur Préférences

mamp preferences

Tu vas devoir chercher ton dossier WordPress Bosser en local, celui que l’on a créé au tout début pour l’appeler sur ta Base de données fraîchement créée : newbase.

Va sur Serveur web et clique sur le petit dossier gris pour aller chercher le dossier sur ton bureau.

mamp serveur web

Une fois que tu as appelé ton dossier valide en cliquant sur OK.

mamp path root



Retourne sur ton Localhost et sélectionne Mon Site Web.

mamp mon site web

Et là… Yes ! Tu arrives dans l’installation de WordPress. Tu vas devoir renseigner les champs en mode local, c’est à dire que tu vas cliquer sur c’est parti.

wordpress-lancer-installation-ready

Et quand tu vas renseigner les champs prépare-toi à mettre les bonnes infos dans les bonnes cases :

1) Nom de la base de données : newbase (c’est la base que l’on a créé)
2) Identifiant : root
3) Mot de Passe : root
4) Adresse de la base de données : localhost
5)Préfixe des tables : _wp

En fait ce que tu dois faire c’est toujours mettre ça sauf le nom de la base de données qui change quand tu la crée. Valide.

wordpress

Petite parenthèse : si tu as mal renseigné le nom de ta base ou un autre champ tu vas avoir ce message d’erreur

wordpress

Bref, quand tu es bon tu vas enfin avoir ce message qui fait plaisir :

15-lancer-installation

Ensuite c’est à toi de jouer, je te conseille de modifier le MdP car tu es le seul à utiliser ton site car je te rappelle tu es en local :). Donc renseigne les champs de façon à pas trop te prendre la tête. Quand tu passeras en prod tu pourras revoir tout ça.

Le Titre du site est différent de l’Identifiant. L’identifiant te permet de te connecter avec ton mot de passe que tu viens de générer. L’adresse mail, choisis en une que tu utilises en général.

wordpress bienvenue

Du coup ! Tout est bon je te laisse te connecter avec ton identifiant et mot de passe.

wordpress se connecter



wordpress login

Et tu arrives dans ton admin WordPress avec en cadeau le Twenty Sixteen template. Tu l’as fais !

wordpress admin

Une fois que tu as bossé tu coupes les moteurs en cliquant sur… Yes ! Tu gères buddy.

mamp logout

C’est un peu long mais au moins tu sauras le faire pour les prochaines fois. C’est toujours pareil.


D'autres tutos & posts sont à ta dispo :

J'aime partager les apps et les tools que j'utilise au quotidien. J'écris des tutos & des posts qui t'aideront, je l'espère, à faire des trucs tranquillement que tu sois en pyjama dans un Starbucks ou en costume dans ta chambre.

Aucun Commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.