Yoga des yeux

Yoga des yeux : présentation et exercices à pratiquer tous les jours pour préserver sa vue


Comme tu le sais, rester des heures derrière un écran d’ordi, de smartphone ou de TV, c’est pas bon pour les yeux. C’est même nocif, car fixer une si petite surface si longtemps, empêche l’oeil de passer d’un plan à un autre simplement. Solliciter si peu ses muscles oculaires, c’est se retrouver un jour avec des dysfonctionnements visuels gênants. Découvre dans cet article des informations utiles, des références et des exercices pratiques pour préserver ta vue.

 
Picotements des yeux, vision floue, maux de tête, fatigue, tu les connais ces petits syndromes chroniques que l’on essaie de prévenir à grande dose de paracétamol, en baissant la luminosité des écrans ou en travaillant avec des lunettes de soleil par exemple. Ces hacks du quotidien ne sont pas viables à long terme.
 
Avant d’aller plus loin, je suis intéressé par cela car j’ai toujours eu des problèmes aux yeux. Petit, je portais un cache à l’oeil gauche car il disait « merde » à l’autre. Plus tard, j’ai reçu un coup de poing dans le même oeil, ce qui n’a pas arrangé les choses. J’ai porté aussi des lunettes pendant toute mon enfance et adolescence, pour ne plus avoir besoin à en porter. Les yeux c’est quelque chose d’important pour moi. Note que je suis juste intéressé donc ce que je partage dans cet article vient de sources diverses et que j’ai compilé pour te vulgariser tout ça. Si t’es OK avec ça, on peut continuer.
 
J’ai lu récemment le livre Mieux voir en un clin d’oeil avec la méthode Bates, co-écrit par le Dr Eva Lothar, enseignante de la méthode Bates, et Nathalie Ferron, journaliste et sophrologue (Leduc.s editions). Dans cet ouvrage, les co-auteurs nous plongent au coeur d’une méthode qui a fait ses preuves dans l’amélioration de sa santé visuelle et qui prévient certains dysfonctionnements : la méthode Bates. C’est de là que viennent en majorité les divers exercices que je vais te présenter plus bas.
Mieux voir en un clin d'oeil


La méthode Bates ou la vision d’un ophtalmologiste éclairé

 
C’est dans le New-York du début du 20ème siècle, qu’un ophtalmologiste nommé William Horatio Bates allait améliorer et entretenir la vue d’un grand nombre de ses patients. Il avait compris que les dysfonctionnements de la vue pouvait se traiter autrement que par le port de lunettes ou une opération chirurgicale des yeux. Bates avait révélé via ses observations que le comportement ainsi que les erreurs de réfraction (= incapacités de l’œil à focaliser la lumière) pouvaient avoir un impact sur la vue.

En modifiant ses comportements chaque individu pouvait réparer ses erreurs de vision. De ce constat est née sa méthode éponyme. La méthode Bates était certifiée par le créateur en personne, car il préconisait les expériences qu’il pratiquait avant sur lui-même. Il incitait ses patients à découvrir et pratiquer les expériences qui leurs convenaient le mieux.

Pour la petite histoire, dans le livre Mieux voir en un clin d’oeil avec la méthode Bates, on apprend que le Docteur Bates n’aimait pas employer le mot « exercice » mais préférait utiliser le terme « expérience » pour parler de ses pratiques visuelles.

Il faut bien noter que la méthode Bates ne propose aucun traitement ni cure et ne remplace d’aucune façon des soins prodigués par les professionnels des yeux et médecins qualifiés.
 

 

Les principales erreurs de réfraction

 
Les erreurs de réfraction ou troubles d’accommodations, sont des affections assez courantes qui surviennent lorsque la capacité de l’œil à focaliser la lumière est touchée. Ces erreurs touchent une grande partie de la population car qu’on le veuille ou pas, c’est un fait ! La majorité des gens possède une ou des erreurs de réfractions dans un œil (asymptomatique) ou dans les deux yeux (symptomatique), voici les plus connues :

La myopie : « T’es myope ou quoi ? » La myopie se caractérise par le fait de voir clairement les objets rapprochés, mais pas ceux situés plus loin.

L’hypermétropie : c’est le fait de très bien voir les objets situés au loin, mais des difficultés à avoir une vision nette des objets plus rapprochés.

L’astigmatisme : cette erreur visuelle est due à la déformation de la cornée de l’oeil, qui est la membrane transparente située à l’avant du globe oculaire. Cela cause alors une déformation ou un dédoublement de ce que l’on voit.

La presbytie : c’est la vue qui baisse. Lorsque la lentille perd de sa souplesse, elle réduit sa capacité de mise au point des objets rapprochés.

Une fois que l’on s’est rafraîchi la mémoire, nous allons rapidement abordé les raisons du mal de notre vue. Elles sont présentées dans le livre, je pense qu’il est bon de les lister.


Notre vision baisse de plus en plus, en voici les raisons…

 
Dans leur ouvrage, Eva Lothar et Nathalie Ferron font état de trois principaux maux contemporains qui impactent directement la vue. Elles relèvent la surexposition aux écrans, le manque d’exercice physique et le stress. Faisons un petit zoom rapide sur chacune d’entre elles :
 
La surexposition aux écrans : C’est le mal de notre époque pour les yeux. Et pourtant, ils nous apportent de nombreuses ressources car on y travaille, on joue, on apprend, on discute… Fixer un écran des heures durant n’est pas bon pour les yeux, ces derniers doivent se balader d’un plan à un autre le plus naturellement possible qui de rester sur du 13 pouces qui risque d’altérer ta vue à terme. Il n’est pas rare qu’une personne qui prend de l’âge doit se rendre à l’évidence et porter des lunettes alors qu’elle n’en avait jamais portées.
 
Le manque d’exercice physique : Faire du sport est conseillé quelque soit ton âge, ton poids… le sport permet surtout de garder la forme et d’entretenir la mobilité de son corps, et particulièrement celle de ses muscles et les yeux en font partie. En effet, le sport c’est mouvoir son corps (course à pieds, marche rapide,…) et être vigilant, les yeux sont sollicités et se baladent au grè des foulées ce qui fait d’élargir le champ de vision et passer d’un plan rapproché à un autre plus éloigné.
 
Le stress : En état de stress, le haut du corps en prend pour son grade. En effet, la région des trapèzes, ainsi que la nuque deviennent rigides et impactent ainsi la vue. Une telle tension met à contribution les muscles externes de l’oeil, eux aussi tendus. Bref, les yeux stressés, c’est pas bon pour la santé.
 

Les exercices à pratiquer quotidiennement

 
Je te propose deux parties : la première fournée d’exercices se fait assis et demande juste que tu fasses fonctionner tes petits yeux ronds. En seconde partie, on va travailler sa vue avec tout son corps.
 

Muscler et reposer ses yeux

 

Cillement des paupières

 
Pour agir efficacement contre la sécheresse oculaire, ciller des paupières est recommandé. En effet, le cillement des paupières lubrifie, nettoie et renforce la surface extérieure de l’œil. De plus, ciller permet de mobiliser les muscles des yeux.
cillement de paupières


Diriger son regard

 
Sans bouger la tête, tu vas commencer par diriger ton regard lentement de haut en bas, puis de droite à gauche. Cet exercice assez simple en soi, te permet la mobilité oculaire. C’est important car sur un ordinateur, on a tendance à fixer l’écran et oublier le monde qui nous entoure.
 
Diriger son regard haut-bas droite-gauche
 

Tracer

 
Quand on on trace une forme sur papier avec un stylo, ce n’est qu’une succession de petits points juxtaposés qui font le trait. L’idée c’est que tu vas faire la même chose avec tes yeux. Pars du principe que ton nez est un pinceau. Avec ce « pinceau magique » trace les formes ou les contours d’objets ou d’humains, que tu sois en intérieur comme à l’extérieur.
 
tracer


Le palming : pour un repos complet des yeux

 
Quand tu fais une pause, prend 3 à 4 minutes pour te couvrir les yeux avec les paumes de ta main de façon à ne laisser passer aucune lumière pour être dans le noir complet. Tu peux être en position assise ou allongée, si tu le souhaites. En position assise, pour plus de stabilité, pose les coudes sur une table. Ta tête doit-être la plus relâchée possible. Le but de la pratique du palming est de te reposer au maximum, il faut que les sensations visuelles s’estompent (tâches, phosphènes, etc.) Si cela persiste, c’est que tes yeux ne sont pas encore reposés. A répéter 2 à 3 fois par jour.
Repos des yeux palming
 

La vue en mouvement avec son corps

 
Avant d’enchaîner les exercices, il est important de faire un point sur les postures. Dans le livre Mieux voir en un clin d’oeil avec la méthode Bates, c’est si bien expliqué que j’ai repris le schéma et le concept qui étaient très parlant. Quand tu vas faire les exercices suivants, il faut que tu sois conscient d’une chose : ta posture. Plus ta tête sera souple, plus tu pourras entraîner ta vue dans les meilleures conditions pour la mouvoir de gauche à droite et vice-versa. Pour cela, imagine que ta tête est suspendue à un élastique. Dans cette situation, ta stature est plus droite et ton cou et tes cervicales sont plus à même de bouger organiquement.

  • Posture 1 : Le corps est tassé et la tête est lourde et inclinée en avant. Elle limite nettement la vision.
  • Posture 2 : La tête est suspendue à un élastique imaginaire. La tête peut alors bouger toute en souplesse et l’oeil peut suivre le mouvement sans tension.

nbsp;
postures


Mobilité de la tête

 
Devant l’ordi, on est souvent bloqué car absorbé par notre travail ou par habitude, on a tendance à s’avachir. L’idée est, tout en gardant en tête que notre tête est suspendue à un élastique, car ce n’est pas que la tête qui entre en jeu mais bien les cervicales et la colonne vertébrale. Le but est de faire bouger les yeux donner de la mobilité, les décrocher de l’ordinateur. Assis, les pieds bien à plat, les yeux ouverts, tu vas détourner lentement ton regard de l’écran et tourner ta tête à gauche en expirant, puis expirer quand tu la tournes sur ta droite. Profites-en pour relâchez tous les muscles de ton visage. A effectuer 10 fois de chaque côté.
 
mobilité de la tête
 

Mobilité du tronc

 
Pose un objet au milieu de la table, en position assise, balance-toi d’un côté puis de l’autre de cet objet en le fixant. La perception fait que l’en passant d’un côté puis de l’autre, tu vas sentir l’objet bouger. L’idée et de faire bouger les objets immobiles grâce au mouvement pour gagner mobilité, fluidité et repos.
 

 

Swinging ou balancement

 
Le balancement est recommandé pour se détendre les yeux mais aussi le système nerveux et l’organisme tout entier. En position debout, les pieds écartés, environ 30 à 40 cm, le corps relâché, balance ton corps de gauche à droite, en levant alternativement le pieds opposé. A pratiquer 2 à 3 fois par jour, 5 minutes chaque fois. Idéal à faire quand tu sens que tes yeux commencent à piquer.
 
balancement


Long balancement

 
Le long balancement permet de balayer sa vue dans l’espace sans qu’elle se pose sur un quelconque objet ou détail. Debout les pieds écartés de 20 cm environ, les bras, la tête et les yeux sont détendus et ouverts, commence par tourner ton buste à droite. Pense à lever le talon du pied gauche, une fois la torsion faite, repose tes pieds et tourne à gauche de façon similaire. Tu dois faire tourner ton corps à 180° minimum. Fais un aller toutes les 3 secondes. Quand tu as les deux pieds posés au sol, ils doivent être le plus parallèles possible.
Variante : tu peux aussi faire le long balancement les yeux fermés en te remémorant ce que tu vois quand tu avais les yeux ouverts.
 

 

Un point sur l’acupression

 
Tirée de la médecine chinoise, l’acupression au niveau des yeux fait partie des pratiques les plus simples à faire car tu as juste besoin de tes doigts pour stimuler les zones et faire du bien (je parle de ton visage, hein). En effet, si tu connais les endroits exacts qu’il faut presser, tu vas sentir un soulagement tant dans la décongestion des liquides lymphatiques que celle des vaisseaux sanguins autour des yeux.
 
Il existe quatre points à travailler (voir la photo ci-dessous).
 

  • Premier point : Appuie et relâche le rebord de l’orbite (creux situés en dessous du sourcil et proche du nez) sans quitter le contact entre les doigts et la peau, soit 8 fois 8 pressions, en soufflant en même temps.
  • Deuxième point : Pince la racine du nez et relâche. Il faut que tu pinces aussi l’os à faire 8 fois 8 pressions en changeant de main à moitié, en soufflant en même temps.
  • Troisième point : Avec ton index masse-toi les pommettes, soit 8 fois 8 pressions, en soufflant en même temps.
  • Quatrième point : Masse le rebord de l’orbite supérieur avec les deux phalanges des doigts de ta main, autour de l’oeil (haut et bas).

 




Voici pour les exercices que je pratique au quotidien. Dans le livre Mieux voir en un clin d’oeil avec la méthode Bates, tu en trouves davantage et expliqués de la meilleure façon qu’elle soit. En attendant, n’oublie pas que les yeux sont le miroir de l’âme alors préserve-les.
 
Pour pouvoir réaliser cet article j’ai aussi lu les savants conseils de André et Jeanine Passebecq avec un livre intitulé La santé des yeux (éd. dangles, 1979). L’un des ouvrages les plus complets que j’ai pu lire à ce jour. La terminologie et les divers schémas, nous plongent au coeur de l’oeil. De la théorie à la pratique les co-auteurs apportent de précieux conseils et exercices.
 
La santé de vos yeux
 
 
Pour approfondir la question voici des liens de sites bien faits :
http://www.methodebates.fr/
bienetredesyeux.blogspot.com


Note cet article :

0 / 5. 0


J'aime partager les apps et les tools que j'utilise au quotidien. J'écris aussi des tutos & des posts qui t'aideront, je l'espère, à bosser ton site WordPress facilement que tu sois en pyjama dans un Starbucks ou en costume dans ta chambre.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.